fbpx

COVID-19 en français

Recevez les annonces les plus importantes du Service de la Santé et du gouvernement danois sur le COVID-19 en français

COVID-19 en français

Recevez les annonces les plus importantes du Service de la Santé et du gouvernement danois sur le COVID-19 en français

RSS
ATOM


Vous pouvez maintenant vous-mêmes prendre rendez-vous pour un test de dépistage du Coronavirus – même si vous ne présentez pas de symptômes

Il n’est plus nécessaire à présent de demander une référence médicale auprès de votre médecin généraliste pour vous faire tester du Coronavirus. À partir de cette semaine, tout citoyen adulte pourra prendre rendez-vous pour un test de dépistage sur le site www.coronaprover.dk. Vous pourrez y accéder en utilisant simplement votre Nem-ID.

Ceci est le contenu du communiqué de presse du Ministère de la Santé et du 3ème Âge.

Vous pourrez prendre rendez-vous pour un test de dépistage, que vous présentiez des symptômes ou pas. Le test s’effectuera dans les tentes blanches installées dans ce but dans tout le pays.

Le Ministre de la Santé rappelle cependant qu’un test de dépistage du Coronavirus négatif ne signifie pas que l’on puisse se permettre de négliger les consignes liées au maintien de la distance et d’une bonne hygiène. Le test n’est pas 100% fiable, et il peut exister des cas où le test ne détecte pas le virus bien que la personne en question en soit infectée.

Pour plus d’information, consultez le lien suivant : https://www.dr.dk/nyheder/indland/nu-kan-alle-danskere-blive-coronatestet

Støt Mino Danmarks arbejde.


Le gouvernement présente une nouvelle stratégie intensive axée sur le dépistage et le traçage

Compte rendu de la conférence de presse, tenue le 12 mai 2020, au siège du Département d’État

Le Danemark a dernièrement augmenté de manière très intensive sa capacité de tests de dépistage du COVID-19 et est à présent l’un des pays du monde effectuant le plus grand nombre de tests par nombre d’habitants. Mais nous devons faire encore mieux. Si le taux d’infection augmente à nouveau, il nous faudrale détecter à temps et, à cette fin, un traçage efficace de l’infection est nécessaire.

Nous devons être en mesure de confiner les personnes malades de façon à rompre les chaînes de contamination sans devoir reconfiner la société. Parallèlement, nous devons faire en sorte que les personnes âgées et vulnérables puissent retrouver un certain degré de leur liberté et de leur quotidien et puissent revoir leurs enfants et petits-enfants.

La nouvelle stratégie pour le traçage efficace de l’infection implique, qu’une fois l’infection détectée chez une personne, les autorités entreprendront, à partir de cette semaine, le traçage de ses contacts. Ces personnes pourront alors se faire tester et confiner rapidement avant que l’infection ne se propage davantage. Le gouvernement établira une hotline qui aura pour objectif d’aider les personnes infectées à tracer leurs contacts et assurer l’interruption de la chaîne de contamination.

D’autre part, le gouvernement et les municipalités mettront des installations de confinement à disposition des citoyens n’étant pas en mesure de se confiner dans leur propre domicile.

Støt Mino Danmarks arbejde.


Le Service technique de la sécurité (Sikkerhedsstyrelsen) avertit contre les masques “faits maison”

Plusieurs particuliers ont commencé à coudre ou tricoter des masques à la maison. Cependant ces masques faits maison donnent un faux sentiment de sécurité, avertit le Service technique de la sécurité.

Cette fausse sécurité se manifeste lorsqu’on se croit protégé, et on est donc pas assez attentif à l’hygiène des mains et du maintien des distances. Les masques ”faits maison” ne protègent pas nécessairement contre les maladies comme le COVID-19, puisque les particules virales peuvent les pénétrer.

Les EPI comme les masques doivent satisfaire de nombreuses conditions techniques pour protéger contre les maladies. En tant que consommateur, il faut faire attention au marquage “CE” visible du masque, qui est l’identification utilisée pour les EPI d’usage personnel.

La vente des EPI faits à la maison et qui ne suivent pas les revendications sont interdits.

Le Service technique de la sécurité affirme qu’il faut suivre les recommandations du Service de la Santé en ce qui concerne le maintien des distances ainsi que la bonne hygiène pour la prévention principale du COVID-19.

Visitez les pages suivantes:

https://www.sik.dk/erhverv/produkter/personlige-vaernemidler/vejledninger-forbindelse-corona-covid-19/hjemmestrikkede-masker-giver-formentlig-ikke-beskyttelse#

https://www.dr.dk/nyheder/indland/styrelse-hjemmestrikkede-og-hjemmesyede-masker-giver-falsk-beskyttelse

Støt Mino Danmarks arbejde.


La 2ème phase de réouverture commence maintenant

Compte rendu de la conférence de presse tenue, le 7 mai 2020, par Madame le Premier Ministre, Mette Frederiksen

Les danois ont suivi les consignes des autorités concernant le maintien de la distance, l’hygiène, etc. Il est à présent donc possible de poursuivre la réouverture graduelle de la société danoise. Les consignes des autorités sanitaires concernant le maintien de la distance physique et d’une hygiène satisfaisante demeurent cependant actuelles et il est impératif pour la réussite de la réouverture de continuer de respecter ces consignes.

Outre les consignes connues, la réouverture repose sur une stratégie intensive de dépistage. On met maintenant fortement l’accent sur la réalisation de tests même dans les cas de symptômes légers, sur le traçage de l’infection et le confinement des personnes infectées. Par ailleurs, on effectue maintenant un dépistage représentatif de la population, en convoquant un certain nombre de citoyens afin de se faire tester, qu’ils présentent des symptômes ou non.

La 2ème phase de réouverture comprend entre autres :

· L’ouverture complète du commerce de détail, dont entre autres les centres commerciaux (à partir du 11 mai)

· Les restaurants, les cafés et autres pourront reprendre le service tout en respectant des consignes spécifiques sur la distanciation physique (à partir du 18 mai)

· Les classes du collège reprendront les cours (à partir du 18 mai)

· Un certain nombre d’entreprises privées pourront permettre le retour physique de leurs employés à leur poste de travail

· Les sports professionnels pourront reprendre leurs activités sans spectateurs

· Les bibliothèques ouvriront leur service d’emprunt de livres (à partir du 18 mai)

· Les activités sportives et la vie associative à l’air libre pourront reprendre si celles-ci s’effectuent d’une manière responsable sur le plan sanitaire

· L’Église Nationale et les communautés religieuses pourront rouvrir leurs portes si ceci se fait de manière responsable sur le plan sanitaire (à partir du 18 mai)

La date mettant fin au contrôle provisoire aux frontières n’a pas encore été fixée. Le gouvernement annoncera cette date au plus tard le 1er juin 2020.

Cependant, si la réouverture suscite un ravivement de l’épidémie du corona, celle-ci se fera plus lentement. Les services de santé doivent pouvoir garder le rythme et, de notre côté, nous devrons prendre soin de nous-mêmes et des autres pendant les prochains mois.

Pour plus d’information, consultez le lien suivant : https://www.regeringen.dk/nyheder/2020/pressemoede-om-genaabning-af-danmark-fase-2/

Støt Mino Danmarks arbejde.


La Direction Générale de la Santé danoise adopte une nouvelle définition de ”groupes à risque”

Après avoir adopté une définition très vaste de groupes à risque dans le contexte du COVID-19, La Direction Générale de la Santé danoise définit maintenant avec précision les groupes qui sont à risque de développer une maladie grave en cas d’infection par le coronavirus.

Il existe à présent 7 groupes à risque:

1. Les personnes âgées – en fonction de leur état de santé général

L’expérience acquise avec le virus jusqu’à présent montre que les personnes de plus de 70 ans, et en particulier de plus de 80 ans, sont les plus susceptibles de développer une maladie grave. Les personnes de 65 ans ou d’âge inférieur sont particulièrement vulnérables, si elles souffrent d’une ou plusieurs maladies chroniques.

Les personnes de plus de 65 ans ne sont donc plus automatiquement considérées à haut risque, si elles sont par ailleurs en bonne santé et physiquement actives. Cela signifie aussi que les grands-parents en bonne santé peuvent de nouveau voir et embrasser leurs petits-enfants si toutefois ceux-ci sont en bonne santé.

2. Les résidents en maison de retraite

Les résidents en maison de retraite sont souvent à la fois âgés, souffrent de maladies chroniques et présentent un niveau fonctionnel et un niveau d’activité réduits. Ceci représente un risque accru.

3. Les personnes souffrant d’un excès de poids 

L’excès de poids est fréquemment lié aux maladies chroniques telles que le diabète et les maladies cardio-vasculaires. Particulièrement, les personnes ayant un BMI supérieur à 35, ou supérieur à 30, associé à une maladie chronique, risquent un déroulement grave de leur état en cas d’infection de COVID-19.

4. Les personnes souffrant de certaines maladies chroniques

Toutes les maladies chroniques n’impliquent pas forcément l’appartenance à un groupe à risque si celles-ci sont convenablement traitées. Vous trouverez la liste de maladies représentant un risque particulier de maladie grave en cas d’infection de COVID-19 en consultant le lien suivant:

https://www.sst.dk/da/Udgivelser/2020/Personer-med-oeget-risiko-ved-COVID-19

5. Certains enfants souffrant de maladies chroniques

Dans le contexte du COVID-19, certains enfants souffrant de maladies chroniques peuvent atteindre un stade de haut risque. Il s’agit d’enfants qui, indépendamment de la pandémie, se conforment déjà à certaines mesures liées à leur scolarité ou leur garde. Ces enfants et leur famille recevront conseils et assistance individuelle dans leur centre de traitement habituel. 

6. Les personnes sans domicile fixe

Les personnes sans domicile fixe ont fréquemment des possibilités très limitées de maintenir un niveau d’hygiène satisfaisant ou de se maintenir physiquement à distance de ceux qui les entourent. Ceci augmente le risque d’infection. À ce facteur s’ajoute le fait que beaucoup d’entre elles souffrent aussi de maladies chroniques. Cet ensemble de circonstances les rend particulièrement vulnérables à un déroulement grave de la maladie. 

7. Les femmes enceintes

On applique ici le principe de prudence car les femmes enceintes sont plus sensibles aux infections. Il n’est pas démontré que les femmes enceintes ou les enfants à naître risquent de souffrir un déroulement plus grave de la maladie que le reste de la population. Il peut cependant survenir que les femmes enceintes, qui sont hospitalisées pour COVID-19 pendant leur 3ème trimestre de grossesse, soient amenées à accoucher par césarienne avant terme. À ce fait, s’ajoutent les risques habituels touchant la mère et l’enfant.


https://www.sst.dk/da/corona/Saerlige-risikogrupper

Støt Mino Danmarks arbejde.


Certains groupes à risque peuvent à présent se soumettre gratuitement à la vaccination contre les pneumocoques

Toute personne en haut risque de développer une maladie grave en cas d’infection de COVID-19 pourra à présent consulter son médecin généraliste afin de se faire vacciner gratuitement contre les pneumocoques.

Cette vaccination est proposée à certains groupes à risque particulièrement vulnérables pour minimiser le risque d’être atteint d’infection grave et de COVID-19 simultanément.

Ce vaccin, proposé à certains groupes à risque, n’est donc pas un vaccin contre le COVID-19. Il s’agit d’un vaccin contre une bactérie spécifique, le pneumocoque, qui, dans le pire des cas, peut provoquer des maladies graves, telles que la septicémie et la pneumonie.

Certaines personnes sont davantage à risque que d’autres, soit en raison de leur âge, soit parce qu’elles souffrent d’autres maladies. Cette vaccination est donc proposée, en premier lieu, aux personnes résidant en maison de retraite, aux personnes de plus de 65 ans atteintes de maladies chroniques, et aux personnes de moins de 65 ans à très haut risque de développer une maladie.

Pour savoir si vous faites partie d’un groupe à haut risque et avez donc accès à la vaccination gratuite, consultez le lien suivant: https://www.sst.dk/da/Viden/Vaccination/

Pour plus d’information sur la vaccination en question, consultez le lien suivant : https://www.sst.dk/da

Støt Mino Danmarks arbejde.


Compte rendu de la conférence de presse tenue, le 20 avril 2020, par le Ministre de la Santé et les autorités sanitaires

Nous nous trouvons dans la première phase de réouverture de notre société. Nous en sommes là, car le Danemark a maintenant l’épidémie sous contrôle. Cette réouverture signifie que davantage de personnes pourront se côtoyer. De ce fait, la réouverture comportera la réalisation d’un plus grand nombre de tests, tout en continuant de respecter les consignes déjà connues, consistant à se laver les mains, tousser et éternuer dans notre manche, limiter le contact physique, demeurer chez soi en cas de maladie et faire preuve de prudence sur les lieux où la circulation de personnes est dense.

Un travail dur pour augmenter la capacité de tests a été réalisé. Ce but est maintenant atteint.

Cela signifie que TOUTE personne présentant des symptômes doit être testée. Plus concrètement, si vous avez l’un ou plusieurs des symptômes suivants: toux sèche, fièvre ou difficultés respiratoires, vous pouvez vous faire tester du coronavirus. Contactez votre médecin généraliste. En dehors des horaires d’ouverture, veuillez contacter le service de garde. Vous serez conduit à vous faire tester aussi rapidement que possible. C’est la voie la plus efficace pour détenir les chaînes de transmission du coronavirus.

Le fait que peu de personnes se soient adressées à leur médecin généraliste a semé l’inquiétude. Nous encourageons la population à contacter leur médecin généraliste en cas de malaises ou signes de maladie, liés ou pas au coronavirus.

Information générale concernant le test:

On entreprend un test à l’aide d’un coton-tige par voie bucale ou nasale. En cas d’hospitalisation, s’il n’était pas possible de réaliser le test en question, celui-ci se fera par prélèvement à l’aide d’un tube que l’on introduira dans les fosses nasales. Le test dépend de différents facteurs, et il peut être nécessaire de se faire tester plusieurs fois.

Støt Mino Danmarks arbejde.


Résumé de la conférence de presse au Ministère de l’Etat le 14 avril

Nous pouvons en ce moment nous réjouir du développement du coronavirus au Danemark. Les chiffres continuent à s’améliorer et ceci mieux qu’attendu. C’est pourquoi il est maintenant possible d’ouvrir la société un petit peu plus que prévu. Des négociations auront lieu avec les autres partis du gouvernement sur les détails de cette ouverture, par exemple la nature des lieux de travail pouvant être réouverts. 

Le nombre d’hospitalisations et des personnes atteints du coronavirus dans les soins intensifs a diminué. Le fait de maintenir les distances a bien fonctionné, il faut donc continuer avec les mesures présentes. Le confinement du Danemark a été douloureux pour nous tous, cependant plusieurs pays se trouvent dans une situation plus grave que celle du Danemark.

En ce moment, il y a 380 personnes hospitalisées, dont 93 personnes dans l’unité des soins intensifs et 299 décès. Le coronavirus est pour l’instant sous contrôle au Danemark et les services de la santé sont capables de bien soutenir.

  • Des préparations sont maintenant en cours pour étendre les services de la santé. Les médecins pourront accueillir les patients et les hôpitaux pourront de nouveau offrir les traitements chirurgicaux prévus. Ils commenceront par les patients les plus urgents. Il faut continuer à s’adresser au médecin en cas de maladie ou de symptômes de maladie ainsi qu’au besoin d’être examiné.
  • Toutes les municipalités sont en train de se préparer à l’ouverture des crèches, des garderies et des écoles sur la base des recommandations du Service de la Santé. La vie quotidienne sera différente pour les enfants puisqu’ils devront maintenir les distances, rester plus à l’extérieur et jouer dans des groupes plus petits.
  • 67 municipalités ouvriront les jardins d’enfant le 15 avril et 48 municipalités ouvriront les premières écoles dans les classes du 0 au 5eme également le 15 avril. Toutes les autres crèches et écoles ouvriront au fur et à mesure jusqu’au 20 avril.

Il faut désormais continuer à maintenir les distances et à protéger les personnes âgées et les personnes vulnérables dans la société. Nous devons tous nous assurer que la propagation de la contamination ne se produit pas trop lourdement et trop rapidement.

Støt Mino Danmarks arbejde.


Résumé de la conférence de presse au Ministère de l’Etat, le 6 avril

La croissance est stabilisée et les chiffres s’améliorent: 503 hospitalisés, 139 en soins intensifs et malheureusement 187 décès. 

Le Premier Ministre met l’accent sur la retardation de la contamination de 3 à 4 semaines, il est donc inquiétant de voir le comportement détendu de certains, par exemple en planifiant des repas de Pâques prochainement. 

Compte tenu de la situation, le Premier Ministre présente donc le plan de la phase initiale de la réouverture du Danemark. Tous les points du plan seront mis en place à condition de la responsabilité de chacun à suivre les consignes des autorités: se laver les mains, maintenir les distances et ne pas se réunir avec trop de personnes.

La première phase de la réouverture contient les points suivants: 

  • Le service de la santé publique rétablira de nouveau les autres traitements que la corona. 
  • Les crèches, les écoles maternelles, les garderies et les classes du 0 au 5eme rouvriront. 
    • De nouvelles précautions sanitaires seront prises dans ces institutions. L’ouverture aura seulement lieu lorsque celles-ci seront misent en place. 
  • Les employés privés devront prudemment recommencer à travailler. 

Le Premier Ministre souligne de nouveau que ces changements auront seulement lieu à condition que la croissance maintient une stabilité – ainsi que la responsabilité de chacun de respecter les directives.

En dehors de cela, les autres initiatives continueront jusqu’au 10 mai, notamment les suivantes: 

  • La fermeture des frontières.
  • L’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes. 
  • Les directives renforcées. 
  • La fermeture des enseignements supérieurs, les bibliothèques, les cinémas, les centres commerciaux, et les cafés.  
  • Les coiffeurs, les tatoueurs et autres métiers pareils resteront également fermés.

Le Premier Ministre appelle chacun à démontrer la patience et la bienveillance. Rien n’est comme avant et la vie quotidienne ne reviendra pas dans notre société pour plusieurs mois. 

De plus, elle annonce les circonstances suivantes:

  • Les élèves des classes du 6eme au 10eme continueront l’enseignement à la maison et les examens sont annulés et sont remplacés par une note annuelle. 
  • Les élèves qui terminent le collège passeront leurs examens d’une façon différente et limitée. 
  • Les festivals, les marchés et d’autres grands évènements cet été ne pourront pas avoir lieu: l’interdiction des grands rassemblements est maintenue jusqu’au mois d’août. 
  • Le gouvernement et les partis du parlement vont considérer si les enveloppes financières actuelles peuvent être améliorées.

Le Premier Ministre répète sa convocation à garder un esprit civique, cette fois-ci adressée aux banques et aux entreprises de location, qui doivent faire preuve de solidarité – mais aussi à tous les citoyens qui sont encouragés à soutenir les commerces locaux et les petites entreprises. 

Au niveau du service national de la santé, le Premier Ministre proclame plus de dépistage pour clarifier combien de personnes ont été atteintes par la corona – elle proclame également l’effort à haute pression pour assurer l’accès nécessaire aux équipements dont ont besoin les professionnels de la santé. 

Finalement, le Premier Ministre établit l’importance de la contribution de chacun: chacun a la responsabilité de faire son devoir et ceci est la condition pour que notre société puisse s’ouvrir de nouveau. 

Støt Mino Danmarks arbejde.


Résumé de la conférence de presse du Ministère de l’Etat le 30 mars 2020

Le Premier Ministre Mette Frederiksen annonce que les initiatives prises par le Danemark fonctionnent bien. Elle souligne que le développement est sur la bonne voie et proclame qu’avec prudence le Danemark pourra graduellement réduire le confinement après les vacances de Pâques. Cependant la condition pour ceci est la continuation du développement présent – il ne faut donc PAS croire qu’on peut se montrer négligent aux conditions actuelles. Maintenant est le moment de continuer à insister, à garder la distance et suivre les consignes des autorités. Ceci est la condition pour la réouverture de la société danoise après les vacances de Pâques. Dans le cas contraire, des initiatives plus sévères pourront être instaurées. L’épidémie n’a pas encore atteint le pic, on peut encore s’attendre à davantage de malades, de personnes hospitalisées et de décès. Même s’il peut apparaitre paradoxal d’ouvrir le Danemark tant qu’il y a encore des décès, il s’agit de contrôler la maladie et pour l’instant elle est bien maitrisée. Cette semaine le Ministère de l’Etat dirigera des discussions avec les chefs des parties du parlement au sujet de la réouverture du Danemark et présentera son plan à la fin de la semaine. Par ailleurs, le Premier Ministre envoie un message aux personnes âgées et aux groupes vulnérables de continuer à être vigilant au niveau du risque de la contamination. La situation est dure, mais paradoxalement et pour le moment les plus faibles doivent être les plus forts. Cependant elle souligne qu’il y a quand même un espoir à l’avenir. Pour l’instant, nous avons réussi à aplatir la courbe – la situation est toujours grave et il est temps de tester massivement. Même si la propagation de la contamination est sous contrôle, l’épidémie est bel et bien toujours présente.

Støt Mino Danmarks arbejde.


Appel du Service de la Santé: Il faut se protéger ainsi que protéger les autres du coronavirus

A savoir au sujet du Corona:

Nous sommes pour l’instant au milieu d’une épidémie grave. Il faut dont minimiser le risque de contamination le plus que possible. Pour cette raison, le Service de la Santé sollicite chacun à suivre les conseils suivants.

Si on est en bonne santé:

– Eviter tout contact non nécessaire et demander aux autres de faire attention.

– En cas de contact proche avec quelqu’un ayant les signes de contamination du coronavirus, il faut prêter davantage attention à ses propres symptômes.

– Prendre soin de ses proches, et s’ils sont particulièrement vulnérables, prière de les aider à distance.

Si on a les signes de la maladie:

– Rester chez soi jusqu’à deux jours après la cessation des symptômes.

– Prendre de la distance aux autres dans le foyer et essayer de rester au lit autant que possible.

– Être attentif à l’hygiène personnelle et au nettoyage.

– Demander à d’autres de faire les courses et garder le contact uniquement par téléphone.

– En cas d’aggravation des symptômes, comme une fièvre élevée ou des difficultés de respiration, appeler le médecin.

Se protéger pour protéger les autres.

Sst.dk/corona

Coronasmitte.dk

Støt Mino Danmarks arbejde.


Le gouvernement annonce la prolongation du confinement jusqu’au 13 avril 2020

Conférence de presse du Ministère de l’Etat le 23 mars 2020 à 15 heures

Le Premier Ministre Mette Frederiksen annonce la prolongation des initiatives du corona ainsi que toutes les mesures prises en cet égard jusqu’au 13 avril 2020.

254 personnes sont hospitalisées avec le coronavirus dont 55 en soins intensifs et 24 personnes sont décédées.  

Le gouvernement tient fermement à toutes les mesures et initiatives prises jusqu’à présent. L’objectif principal est d’empêcher la contamination de trop de personnes en même temps. Ceci est la raison pour laquelle le gouvernement prolonge le confinement jusqu’au 13 avril 2020.

Le Premier Ministre Mette Frederiksen souligne l’importance de respecter les directives et de tenir la distance, même si cela pourrait être difficile pendant les vacances de Pâques prochaines. Le gouvernement déconseille également tout voyage, même les déplacements à l’intérieur du Danemark. 

Puisqu’ une bonne capacité pour les soins urgents aux enfants et aux jeunes est en place, les familles vulnérables sont appelées à s’en servir. Le gouvernement a également assuré des places dans les auberges pour les SDF, au cas où ils seront contaminés et devront être mis en quarantaine. 

Le Ministre de la Santé proclame un grand travail pour approfondir et améliorer les dispositions de traitement. La Corée du Sud a été contactée avec une demande d’acceptation pour leur offre de vente de kits de dépistage. 

En conclusion, le Ministre de la Santé a indiqué qu’ils accepteraient toute offre d’aide. Si on souhaite donner un coup de main, il faut visiter la page coronasmitte.dk pour accéder au lien ’Danmark hjælper Danmark’ (”Le Danemark aide le Danemark) où l’offre d’aide sera évaluée.  


Støt Mino Danmarks arbejde.


Les femmes enceintes avec des symptômes du virus Corona doivent être testées avant l’accouchement.

Le jeudi 19 mars, le Service de la Santé a annoncé de nouvelles directives au niveau de la gestion de COVID-19 pour les femmes enceintes qui sont prêtes à accoucher, ainsi que leur conjoint et le nouveau-né.  

Pour l’avenir, toute femme enceinte arrivant à l’hôpital pour accoucher, doit être testée du virus Corona.

Au cas où le test est positif et la femme enceinte est contaminée, il va falloir prendre les précautions suivantes: le personnel de l’hôpital ainsi que la femme enceinte doivent porter un masque ainsi que d’autres équipements.

En cas de soupçon de la contamination et pour raison de prudence, la femme enceinte sera traitée comme ayant le virus en attendant le résultat du test.

De plus, les mesures suivantes seront appliquées:
Un conjoint contaminé ne pourra pas être présent à l’accouchement, et ceci même en cas de soupçon de la contamination.

En plus, un conjoint contaminé doit garder ses distances au niveau du bébé jusqu’à ce que ses symptômes aient disparus pendant plus de deux journées.

Plusieurs hôpitaux encouragent seulement la présence du conjoint comme proche pendant l’accouchement, et ceci pour minimiser le risque de contamination.

Même si la maman est contaminée du COVID-19, elle ne sera pas séparée de son bébé, à moins qu’elle se trouve dans un état critique et qu’elle ait besoin de traitement.

Si la maman est testée positive, mais n’ayant pas besoin de traitement, la recommandation est qu’elle rentre chez soi le plus vite possible. On lui donnera les instructions pour surveiller et faire attention à la sante du bébé.

Les mamans infectées doivent aussi allaiter, mais il est conseillé de bien nettoyer le sein avec de l’eau et du savon avant l’allaitement ainsi que de porter un masque. De plus il ne faut pas oublier de souvent se laver les mains et d’utiliser le gel hydro-alcoolique.

Les analyses importantes continueront, comme l’analyse de la clarté nucale et d’autres analyses similaires.

Il faut s’attendre à l’annulation de rendez-vous des soins prénatals ainsi que des rendez-vous chez la sage-femme ayant lieu par téléphone. Les visites de la sage-femme ainsi que les analyses les plus nécessaires seront cependant maintenues comme d’habitude avec uniquement la présence de la maman considérant le danger de la contamination.

Les hôpitaux maintiendront les accouchements comme d’habitude et il est important de signaler qu’il ne faut pas craindre ne pas pouvoir entrer à l’hôpital. Toute femme prête à accoucher sera bien évidemment acceptée à l’hôpital.

Støt Mino Danmarks arbejde.


De la part de l’Institut National de Sérum (Statens Serum Institut) mercredi, le 18 mars

Appel à tous les citoyens.

Dans la lutte contre le virus du Corona, l’Institut National de Sérum appelle tous les citoyens à s’inscrire sur « Influmeter ».

Influmeter est fondé sur la contribution volontaire d’informations de la part des citoyens. Même si on a déjà visité le médecin auparavant ou déjà reçu un traitement, on envoie un rapport hebdomadaire sur ses symptômes. Ainsi chaque citoyen contribue à la connaissance de la contamination dans la société. 

Tous ceux habitant au Danemark peuvent s’inscrire dans Influmeter – enfants, jeunes, personnes âgées, en bonne santé ou étant malade. On peut s’inscrire soi-même ou inscrire les membres de son foyer, et ceci même si on a déjà été atteint ou on vient de tomber malade. Tous les participants contribuent avec des renseignements utiles – à la fois ceux qui sont malades, ceux qui sont guéris et ceux qui peuvent tomber malades. Il ne faut donc pas se retenir même si on ne pense pas être atteint ou on est déjà tombé malade. 

Le travail du département d’épidémiologie des infections à l’institut consiste en la surveillance et la prévention de maladies contagieuses au Danemark. Ce département est responsable d’Influmeter qui fait partie de la surveillance complète des symptômes en connexion avec la grippe, le rhume et COVID-19. 

Visitez le site: www.influmeter.dk

Støt Mino Danmarks arbejde.


Résumé de la conférence de presse du ministère d’état le 17 mars 2020

Participants: Premier Ministre Mette Frederiksen, Ministre de la Santé Magnus Heunicke, Directeur du Service de la Santé Søren Brostrøm, un membre du ministère des affaires étrangères et Chef de la Gendarmerie Nationale Torkild Fogde.

Le Premier Ministre commence la conférence de presse par souligner la gravité de la situation: 82 sont maintenant hospitalisés, dont 18 dans l’unité des soins intensifs, et ce dernier chiffre est presque un doublement en une journée. Il est donc essentiel de rompre la chaine de la contamination. De nouvelles initiatives ont donc été présentées valable à partir de demain le 18 mars à 10 heures jusqu’au 30 mars : 

– Il ne sera plus autorisé de se rassembler plus de 10 personnes à la fois pour des évènements publics, ceci à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur. Il est également encouragé de ne pas se rassembler plus de 10 personnes à la fois dans le privé.

– Des conditions plus sévères seront imposées aux magasins: ils doivent assurer plus d’espace entre les gens, plus de distance et les clients doivent pouvoir se laver les mains – ceci doit être appliqué à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur du magasin.

– Toutes les facilités de sport doivent fermer, par exemple les centres de fitness, les solariums, les coiffeurs, les salons de massage et les tatoueurs – en général les entreprises ayants un contact étroit entre les gens. Ceci n’est pas valable pour les traitements professionnels de santé.

– Les discothèques, les cafés de narguilé et les bars doivent fermer.

– Tous les centres commerciaux, les salles d’arcades et les endroits abris doivent fermer – ceci n’est pas valable pour les magasins alimentaires dans les centres commerciaux. 

– Tous les restaurants, cafés etc. doivent fermer – il est cependant toujours possible d’acheter à emporter. 

– Tous les danois revenant de l’étranger doivent se désinscrire de la Liste des danois s’ils sont inscrits. Ils doivent également se mettre en quarantaine volontaire pendant 14 jours. 

Ensuite, messieurs Heunicke, Brorstrøm et Fogde ont aussi souligné la gravité de la situation. Maintenant est le moment d’agir si nous voudrions atténuer les conséquences. Le Premier Ministre a insisté sur le fait que chacun doit prendre sa responsabilité de suivre les recommandations du Ministère de la Santé et elle a surtout fait référence aux jeunes. 

En principe si on a un doute sur la prudence à faire quelque chose, comme par exemple diner avec des amis, le Premier Ministre a conseillé à ne pas de prendre de risque. 

Le Premier Ministre a de nouveau remercié tous ceux faisant partie des services d’urgences de la société.

De plus le Premier Ministre a annoncé de nouveaux programmes d’aide, à la fois aux salariés, aux auto-entrepreneurs et aux entreprises. Ceux-ci seront négociés à partir de demain déjà entre les partis du parlement. 

La police sera plus présente que d’habitude pour pouvoir conseiller et guider les citoyens.

Le Ministère des Affaires étrangères estime que quelques danois se trouveront échoués à l’étranger. Ils sont appelés à trouver un endroit sûr et le Danemark fera de son mieux pour les récupérer le plus vite possible. 

Støt Mino Danmarks arbejde.


Résumé de la conférence de presse du ministère d’état le 13 mars à 19h

Participants: Premier ministre Mette Frederiksen, Ministre des affaires étrangères Jeppe Kofoed, Ministre de la Justice Nick Hækkerup et Chef de la Gendarmerie Nationale Torkild Fogde.

Le gouvernement a commencé par donner un statut du virus Corona au Danemark: 802 sont infectés, 23 sont hospitalisés, dont 2 dans un état critique. Ensuite Mette Frederiksen a présenté les nouvelles mesures contre la dispersion du Corona au Danemark.

Premièrement – les hôpitaux arrêteront tous traitements non nécessaires; par exemple toute opération ou examination de routine qui n’est pas vitale, sera reportée.

Deuxièmement – le ministère des affaires étrangères déconseille tout voyage non nécessaire à tous les pays ainsi qu’une recommandation à tous les danois se situant à l’étranger de rentrer; cela veut dire, ne pas quitter le Danemark si cela peut être évité et de retourner le plus vite possible si on se trouve à l’étranger.

Troisièmement – la mesure la plus étendue jusqu’à présent – le Danemark fermera ses frontières à partir du samedi 14 mars à midi jusqu’au 14 avril. Il ne sera donc pas possible pour les citoyens étrangers d’entrer au Danemark, ni par avions, navires, trains, bus ou voitures à moins qu’ils, aient un objectif reconnu; par exemple qu’ils vivent ou travaillent au Danemark, qu’ils doivent urgemment visiter des membres de leur famille malades ou qu’ils aient un droit de visite avec leurs enfants au Danemark. 

Les frontières seront assurées pas la police avec l’aide de la défense nationale. Le gouvernement souligne cependant la circulation sans entrave des marchandises, et surtout des marchandises alimentaires. Il n’y aura donc pas de manque de produits alimentaires. De plus, il sera bien évidemment toujours possible aux citoyens danois d’entrer au Danemark.

Støt Mino Danmarks arbejde.


Samarbejdspartnere til Mino Danmarks indsats med oversættelse af myndighedernes udmeldinger om covid-19 i Danmark:

Støt minoriteten

Vær med til at skabe flere handlemuligheder for
minoritetsetniske danskere. Tak fordi du vil være med!



Hvert eneste medlemskab og donation styrker Mino Danmarks legitimitet og eksistensberettigelse.

Det gør en forskel og styrker foreningens muligheder for at lykkes med at skabe et lige samfund, uanset etnisk baggrund.

Hvert eneste medlemskab og donation styrker Mino Danmarks legitimitet og eksistensberettigelse.

Det gør en forskel og styrker foreningens muligheder for at lykkes med at skabe et lige samfund, uanset etnisk baggrund.